s ci

Revue des Littératures de l'Union Européenne

Rilune
Présentation
Direction et Rédaction
Comité scientifique

Comité de lecture
Numéros monographiques
Bibliothèque de Minos
Notes aux auteurs

L'Europe littéraire
DESE
Erasmus Mundus CLE

Actualité scientifique
Lettres EU en ligne

Page d'accueil


Review of Literatures of the European Union

Bibliothèque de Minos

Vous trouverez, à l'intérieur de cette rubrique, des compte-rendus et des fiches bibliographiques concernant des ouvrages de toutes les époques qui peuvent être considérés importants pour l'étude des littératures de l'Union Européenne. Vous pouvez envoyer à RiLUnE des compte-rendus d'ouvrages théoriques et historiques sur la littérature européenne.
Anneau du Roi Minos

Cantarutti Giulia (éd.), La scrittura aforistica, Bologna : Il Mulino, 2001, 270 p., coll. « Scorciatoie ». Le volume réunit les contributions présentées au séminaire du 2 mars 2000 auprès du Dipartimento di lingue e letterature straniere de l’Université de Bologne.
Compte-rendu en français d’Ana Pano.

Compagnon Antoine, Les Antimodernes : de Joseph de Maistre à Roland Barthes, Paris: Gallimard, 2005, 464 p., coll. « Bibliothèque des Idées ».
Compte rendu en français d’Aurora Bagiag.

Novalis, La cristianità o Europa (Die Christenheit oder Europa, 1799), Alberto Reale (éd. et trad.), Milano : Bompiani, 2002, 185 p., coll. « Bompiani Testi a Fronte ».
Compte-rendu en italien de Christian Delorenzo.

Onians Richard Broxton, Le origini del pensiero europeo intorno al corpo, la mente, l’anima, il mondo, il tempo e il destino : nuove interpretazioni di materiali greci e romani, di altre testimonianze e di alcune fondamentali concezioni ebraiche e cristiane (The Origins of European Thought about the Body, the Mind, the Soul, the World, Time and Fate : New interpretations of Greek, Roman and kindred evidence, also of some basic Jewish and Christian beliefs, 1951), Milano : Adelphi, 2006, 648 p., « Gli Adelphi ».
Compte-rendu en italien de Gian Paolo Renello.

Souiller Didier, La Nouvelle en Europe : de Boccace à Sade, Paris: Presses Universitaires de France, 2004, 324 p., coll. « Littératures européennes »
Compte-rendu en français de Silvia Marcozzi.

Livres disponibles pour compte-rendu (Fiches bibliographiques)

Littératures européennes
Critique et théorie dans une approche générale


Littératures européennes
Histoires, Thématiques, Mouvements


Minosse giudica le anime
sec XV, miniatura, Biblioteca Angelica

Littératures européennes

Critique et théorie dans une approche générale

Anselmi Gian Mario (éd.), Mappe della letteratura europea e mediterranea, Milano : Bruno Mondadori, 2000-2001, 3 vol., coll. « Sintesi ».

Backès Jean-Louis, La littérature européenne, Paris : Belin, 1996, 431 p., coll. « Belin sup. Lettres ».

Benoît-Dusausoy Annick et Fontaine Guy (éds.), Dictionnaire des auteurs européens, Paris : Hachette éducation, 1995, 588 p., coll. « Faire le point ».

Caldicott Edric et Fuchs Anne (éds.), Cultural Memory : Essays on European Literature and History, Oxford ; Bern ; Berlin : P. Lang, 2003, 422 p.

Caminero Juventino, Literatura europea del siglo XX : corrientes, teoría, sistema y glosa, Bilbao : Universidad de Deusto, 1992, 370 p., coll. « Letras ».

Crespo Ángel, Por los siglos : Ensayos sobre literatura europea, Valencia : Pre-Textos, 2001, 240 p., coll. « Textos y Pretextos ».

Curtius Ernst Robert, Kritische Essays zur europäischen Literatur, Bern : A. Francke, 1950, 439 p.

Didier Béatrice (éd.), Précis de littérature européenne, Paris : Presses Universitaires de France, 1998, 709 p.

Benoît-Dusausoy Annick et Fontaine Guy (éds.), Lettres européennes : histoire de la littérature européenne, Paris : Hachette éducation, 1992,1023 p.

Meizoz Jérôme (éd.), La Circulation internationale des littératures, Lausanne : Faculté des lettres de Lausanne, 2006, 311 p., numéro double de Études de lettres, 1-2, 2006.

Moura Jean-Marc, L’Europe littéraire et l’ailleurs, Paris : Presses Universitaires de France, 1998, 200 p., coll. « Littératures européennes ».

Shaffer Elinor S. (éd.), The Communities of Europe, Cambridge : Cambridge University Press, 1993, numéro spécial de Comparative Criticism, 15.

Sinopoli Franca (éd)., Il mito della letteratura europea, Roma : Meltemi, 1999, 215 p., coll. « Poetiche ».

Sinopoli Franca (éd)., La letteratura europea vista dagli altri, Roma : Meltemi, 2003, 214 p., coll. « Poetiche ».

Szávai Jànos (éd.), Problématique de la littérature européenne, Paris ; Budapest ; Torino : L’Harmattan, 2005, 96 p., coll. « Cahiers de la Nouvelle Europe ».

Weigand Hermann J., Critical Probings: Essays in European Literature : From Wolfram von Eschenbach to Thomas Mann, Berne : P. Lang, 1982, 306 p., coll. « Utah studies in literature and linguistics ».

Quadrelli Rodolfo, Lo studio della letteratura europea : un percorso da Dante a Solzenicyn, Rimini : Il cerchio, 2001, 118 p., coll. « L’altrotesto ».

Babits Mihály, Storia della letteratura europea (Az europai irodalon története, 1935), Roma : Carrocci, 2004, 415 p., coll. « La ricerca letteraria. Studi ».

Littératures européennes - Histoires, Thématiques, Mouvements

AA. VV., Il romanzo russo nel secolo XIX e la sua influenza nelle letterature dell’Europa occidentale, Atti del Colloquio italo-sovietico, Roma 17-19 maggio 1976, Roma : Accademia nazionale dei Lincei, 1978, 221 p., coll. « Atti dei convegni lincei ».

Amartin-Seurin Annie, La création défiée : l’homme fabriqué dans la littérature, Paris : Presses Universitaires de France, 1996, 347 p., coll. « Littératures européennes ».

Astier Colette et Grève Claude de (éds.), L’Europe, reflet littéraire, Actes du Congrès national de la Société française de littérature générale et comparée, Nanterre, 24-27 septembre 1990, Paris : Klincksieck, 1993, 507 p., coll. « Actes et colloques ».

Brombert Victor Henri, In Praise of Antiheroes: Figures and Themes in Modern European Literature, 1830-1980, Chicago : University of Chicago Press, 1999, 168 p.

Couchman Jane et Crabb Ann (éds.), Women’s Letters Across Europe 1400-1700 : form and persuasion, Aldershot : Ashgate, 2004, 336 p., coll. « Women and gender in the early modern world ».

De Maeyer Jan et al. (éds.), Religion, Children’s Literature and Modernity in Western Europe 1750-2000, Leuven : Leuven University Press, 2005, 535 p., coll. « Kadoc studies on religion, culture and society ».

Faessel Sonia, Vision des Îles. Tahiti et l’imaginaire européen : du mythe à son exploration littéraire (XVIIIe-XXe siècles), Paris : L’Harmattan, 2006, 242 p., coll. « Portes océanes ».

Ferber Michael (éd.), A Companion to European Romanticism, Malden : Blackwell Pub., 2005, 586 p., coll. « Blackwell companions to literature and culture ».

Galligani Clemente, La letteratura rapsodica in Italia e in Europa, Roma : Armando, 2003, 127 p., coll. Scaffale aperto. « Letteratura ».

Gély-Ghedira Véronique, La nostalgie du moi : Écho dans la littérature européenne, Paris : Presses Universitaires de France, 2000, 422 p., coll. « Littératures européennes ».

Giné Marta et Santa Àngels (éds.), Surrealismo y literatura en Europa, Actas del congreso internacional Surrealismo y literatura, Universitat de Lleida, 17-19 de octubre 2000, Lleida : Edicions de la Universitat de Lleida, 2001, 202 p.

Hazard Paul, La Crise de conscience européenne 1680-1715 (1934), Paris : Livre de Poche, 1994, 444 p.

Laignel-Lavastine Alexandra, Esprits d’Europe : autour de Czeslaw Milosz, Jan Patocka, Istvan Bibo, Paris : Calmann-Lévy, 2005, 353 p.

Speirs Ronald, Ugelvik Larsen Stein et Sandberg Beatrice (éds.), Fascism and European Literature / Faschismus und europäische Literatur, Bern ; Berlin : P. Lang, 1991, 459 p.

Fassin Laurent (éd.), Les écrivains de la conscience européenne, Herblay : Légendes, 1997, 393 p., numéro hors série de la revue Légendes.

Montandon Alain, Le roman au XVIIIe siècle en Europe, Paris : Presses Universitaires de France, 1999, 534 p., coll. « Littératures européennes ».

Mulryne James Ronald, Watanabe-O’ Kelly Helen et Shewring Margaret (éds.), Europa Triumphans : Court and Civic Festivals in Early Modern Europe, Aldershot ; Hants ; Burlington : Ashgate, 2004, 2 vol., coll. « Publications of the Modern Humanities Research Association ».

Beebee Thomas O., Epistolary Fiction in Europe 1500-1850, Cambridge ; New York ; Melbourne : Cambridge University Press, 1999, 277 p.

Ogee Frederic et Strugnell Anthony (éds.), Diderot and European Culture, Oxford : Voltaire Foundation, 2006, 246 p., coll. « Studies on Voltaire and the eighteenth century ».

Piat Bernard, Panorama des littératures européennes, Paris ; Montréal : L’Harmattan, 2000, 332 p.

Posner David Matthew, The performance of nobility in early modern European literature, Cambridge ; New York : Cambridge University Press, 1999, 272 p., coll. « Cambridge studies in Renaissance literature and culture ».

Salazar María Teresa, Novela histórica europea, Madrid : Universidad Nacional de Educación a Distancia, 2000, 121 p.

Servantie Alain et Puig de la Bellacasa Alberola Ramon (éds.), L’Empire ottoman dans l’Europe de la Renaissance : idées et imaginaires d’intellectuels, de diplomates et de l’opinion publique dans les Anciens Pays-Bas et le monde hispanique aux XVe, XVIe et début du XVIIe siècles / El Imperio Otomano en la Europa renacentista : ideas e imaginarios de intelectuales, diplomáticos y opinión pùblica del siglo XV, XVI y principios del siglo XVII en los antiguos Países Bajos y el Mundo Hispánico, Actes du programme organisé par l’Instituto Cervantes de Bruxelles, Novembre-Décembre 2003, Leuven : Leuven University Press, 2005, 415 p., coll. « Avisos de Flandres ».

Troubetzkoy Wladimir, L’ombre et la différence : le double en Europe, Paris : Presses Universitaires de France, 1996, 247 p., coll. « Littératures européennes ».

Trousson Raymond, Le thème de Prométhée dans la littérature européenne (1964), Genève : Librairie Droz, 2001, 2 vol.

Trône d'albâtre du Roi Minos
Minos, roi de Crète, est le fils de Zeus et d’Europe (la fille d’Agénor). Il confia à Dédale la construction d’un labyrinthe dans lequel fut enfermé le Minotaure, fils de sa femme Pasiphaé. Sa fille Ariane, aida Thésée à s’échapper du labyrinthe grâce à une pelote de fil, le fameux fil d’Ariane.
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Minos]



Trône d'albâtre du Roi Minos
© Rilune 2005