Metamorfosi dell'hereos. Fonti medievali della psicofisiologia del mal d'amore in età moderna (XVI-XVII)

Roberto Poma (Université de Paris XII)

Metamorfosi dell'hereos. Fonti medievali della psicofisiologia del mal d'amore in età moderna (XVI-XVII)

Issu des traductions latines des traités médicaux du Moyen Âge, où la tradition médicale aristotélique sur la mélancolie rencontre celle platonique de l'éros, l'amour hereos connaît une grande fortune dans les siècles suivants comme pathologie physiologique, venant à coïncider souvent avec la mélancolie, lui aussi affligeant les humours humains. Si traditionnellement on recommande un traitement allopathique de l' hereos avec Paracelse et le rejet de la tradition médicale galénique et hippocratique celui-ci devient une maladie de l'imagination, à soigner par une réglementation de la vie sexuelle et par le rejet de l' otium selon un souci moral inconnu aux anciens qui gagne en importance au XVIIe siècle dans les milieux contre-réformistes et puritains.
Mots-clés : Arnaldo da Villanova, hereos, maladie d'amour, Paracelse.