L'arte del guarire o guarire con l'arte

Romolo Rossi, Lisa Attolini (Università di Genova)

L'arte del guarire o guarire con l'arte 

L’essai de Rossi nous révèle le rôle déterminant que l’Art et la Littérature jouent dans l’évolution et la pratique de la psychiatrie. L’idée qui émerge tout particulièrement se résume dans le fait que l’art a le pouvoir de traiter les esprits mentalement dérangés, en provoquant une récupération de «l’empathie». L’empathie se définit comme la faculté d’acquérir les données psychologiques d’autrui, mais aussi comme la source d’émotions du spectateur contemplant une œuvre d’art. C’est avec l’étude de différents travaux artistiques, des Métamorphoses de Kafka aux poèmes de Campana, mais avant tout par l’étude des écrits de Marcel Proust, que Rossi démontre comment des idées dérivées de l’Art peuvent être perçues comme une forme de «souffrance transformée», encourageant à accepter la séparation. La séparation est nécessaire à l’élaboration du deuil, autorisant la réappropriation de l’objet perdu, afin d’enrichir et structurer son identité et personnalité.
Mots-clés : Proust, Campana, empathie, cure, souffrance