Swiss Rolex Replica Swiss Replica Rolex Best Replica Watches Cheap Replica Watches Watches Replica vacheron constantin replica http://www.replica-watch.org/ Best Rolex Replica Numéros Thématiques - Ancienne Série

Sommaire et Résumés

Bibliographie du numéro

Présentation du numéro

Articles

Version papier : Tania Collani, Valentina Fenga (éds.), « L’émergence de l’inconscient dans la littérature européenne / The emergence of the unconscious in European Literature », Ri.L.Un.E. – Revue des Littératures de l’Union Européenne, n° 6, mai 2007, Bologna, CLUEB, 2008.

 

L'âme de la cave au grenier. Les topologies de l'âme et l'origine de l'inconscient

Paul Mengal (Université de Paris XII)

L'âme de la cave au grenier. Les topologies de l'âme et l'origine de l'inconscient

En partant par un excursus de la discipline de la psychologia, de son dualisme à la fin du XVIe siècle et sous la forme qui lui conférera Descartes dans la première moitié du XVIIe siècle, l'analyse spatiale se l'âme s'impose. L'âme inétendue qui pense, l'organisation spatiale du psychisme humain, présuppose aussi une analyse images spatiales de l'esprit humain, parmi lesquelles, celle de la maison occupe une place prépondérante et fait assez facilement écho aux représentations hiérarchiques de l'âme. À travers cette analyse on arrivera à prouver que les conceptions rationalistes et surtout dualistes, comme le cartésianisme, ne sont guère enclines à parler de l'âme dans les termes d'une topologie. Ce seraient plutôt les conceptions anti-mécanistes, proches de la mystique, et plus tard du romantisme, qui emploieraient des images spatiales.
Mots-clés : âme, espace, psychisme, dualisme, topologie

Dada comme phénomène européen. Irruption de l'inconscient dans la littérature

Henri Béhar (Université de Paris III - La Sorbonne Nouvelle)

Dada comme phénomène européen. Irruption de l'inconscient dans la littérature

En partant du Manifeste Dada de Tzara, le Dadaisme démontre sa volonté de s'imposer en tant que “mouvement international” dans le contexte de la littérature d'avant-garde européenne de la première moitié du XXe siècle. L'intense activité de Tzara entre 1915 et 1925, ses collaborations avec les plus éminents écrivains et artistes européens (futuristes italiens, expressionnistes allemands, cubistes français) témoignent de sa volonté de créer un mouvement qui tente de se constituer comme un «anti-art international» au-delà de toutes frontières géographique et culturelles. D'un point de vue des techniques artistiques, Dada fait recours au photomontage, au collage, à l'écriture collective de poèmes.
Mots-clés : Dada, Tzara, mouvement, avant-garde, Europe

Repetita: iuvant? Il caso de La coscienza di Zeno

Eduardo Saccone (University of Cork)

Repetita: iuvant? Il caso de La coscienza di Zeno 

Ce qui est répété, réaffirmé, revu, réordonné, la répétition de ce qui est déguisé, la réitération de ce qui a été déjà vécu, semble être le sujet récurrent de l'oeuvre d'Italo Svevo, La conscienza di Zeno. Svevo a dévoilé l'Inconscient, ses mécanismes et représentations, a travers ses écrits, et ses courtes histoires écrites entre 1888 et 1890, bien avant les théories de Freud. L'histoire présentée dans le roman de Svevo est un inconscient révélé par les actes manqués, les pensées et les comportements des personnages. Le thème général du roman semble être “la maladie”, ce qui devient synonyme, selon une sorte de lapsus de la “vie”, comme si la maladie pouvait être assimilée à une vie entière. Finalement, La Coscienza di Zeno démontre que c'est ce n'est pas une vérité sur la conscience, mais une conscience sans vérité, qui se reconnaît dans les processus d'autoreprésentation et dont la nature fictive en est l'élément central.
Mots-clés : Svevo, conscience, psychanalyse, fiction, maladie

Metamorphosis, the Mechanism of Repression and the evolution of the unconscious in european literature

Eric S. Rabkin (University of Michigan)

Metamorphosis, the Mechanism of Repression and the evolution of the unconscious in european literature

En examinant les histoires de personnages métamorphosés, on peut en développer l'idée de l'Inconscient comme réflexe de répression. Les métamorphoses littéraires révèlent différents mécanismes de répression qui révèlent à leur tour un développement historique aux dimensions personnelles et sociales. Parfois la répression peut s'avérer désirable (voir Marx, Freud et Fromm). Si au préalable, la répression est perçue confortable par l'individu (voir Skinner), alors aucune métamorphose n'est nécessaire et par conséquent il n'en résulte aucun drame ou difficultés d'expression. Devant ces mécanismes de répression sociale devenus de plus en plus puissants dans le monde industriel, la littérature représente le moyen d'expression favoris de l'Inconscient. Tout particulièrement au XXe Siècle, la métamorphose littéraire offre une ouverture unique à la critique du mécanisme social de répression.
Mots-clés : métamorphose, Kafka, répression, expression, mécanisme

Una incursione letteraria e antropologica nel mondo della mania: Giorni Felici di Samuel Beckett

Clara Muscatello, Paolo Scudellari (Università di Bologna)

Una incursione letteraria e antropologica nel mondo della mania: Giorni Felici di Samuel Beckett 

La condition psychopathologique de la manie, fondée sur les théories de Winnicot et Bion, est appliquée à l'analyse des Jours Heureux de Samuel Becket comme une pure représentation de cet état. Dans le texte de Beckett et tout particulièrement dans le monologue de Winnie, une désolation existentielle est révélée. La position des personnages sur scène, accompagné de la tentative de Winnie de combler les silences par un flot de mots perpétuel révèle une image réaliste et désespérée de discours maniaques topos et de scènes inébranlables. Une pensée créative est alors substituée par une “non-pensée” maniaque, des formes linguistiques stéréotypées sur des sujets futiles, une façon d'échapper à “l'objet perdu” qui demeure indéfinis dans le texte de Beckett; raison probable du vide existentiel de ses personnages.
Mots-clés : Beckett, manie, non-pensée, langue, psychopatologie

L'arte del guarire o guarire con l'arte

Romolo Rossi, Lisa Attolini (Università di Genova)

L'arte del guarire o guarire con l'arte 

L’essai de Rossi nous révèle le rôle déterminant que l’Art et la Littérature jouent dans l’évolution et la pratique de la psychiatrie. L’idée qui émerge tout particulièrement se résume dans le fait que l’art a le pouvoir de traiter les esprits mentalement dérangés, en provoquant une récupération de «l’empathie». L’empathie se définit comme la faculté d’acquérir les données psychologiques d’autrui, mais aussi comme la source d’émotions du spectateur contemplant une œuvre d’art. C’est avec l’étude de différents travaux artistiques, des Métamorphoses de Kafka aux poèmes de Campana, mais avant tout par l’étude des écrits de Marcel Proust, que Rossi démontre comment des idées dérivées de l’Art peuvent être perçues comme une forme de «souffrance transformée», encourageant à accepter la séparation. La séparation est nécessaire à l’élaboration du deuil, autorisant la réappropriation de l’objet perdu, afin d’enrichir et structurer son identité et personnalité.
Mots-clés : Proust, Campana, empathie, cure, souffrance