Swiss Rolex Replica Swiss Replica Rolex Best Replica Watches Cheap Replica Watches Watches Replica vacheron constantin replica http://www.replica-watch.org/ Best Rolex Replica Numéros Thématiques - Nouvelle Série

La Littérature face aux mutations des savoirs - Section I

De Doni à Du Tronchet. La révolution copernicienne en dialogue : jeu ou censure?

Maura Felice (Université d'Udine)

DOI: 10.17457/RIL/11_2017.FEL

De Doni à Du Tronchet. La révolution copernicienne en dialogue : jeu ou censure?

Cette étude a pour objet les aspects astronomiques, et en particulier coperniciens, qui apparaissent dans les dialogues de l’oeuvre I Marmi d’Anton Francesco Doni (Venise, 1552). Le monde tournoyant de Doni assume un ton plus grave dans la réécriture française intitulée Discours académiques (Paris, 1576) d’Étienne Du Tronchet. Ce dernier freine la fantaisie, l’imagination et l’esprit révolutionnaire de Doni.
Mots-clés : révolution, Marmi, Doni, Discours académiques, Du Tronchet.

This study is focused on the astronomical and in particular on the Copernican elements in the dialogues I Marmi by Anton Francesco Doni (Venice, 1552). Doni’s revolving world takes on a more serious tone in Discours académiques (Paris, 1576), the French rewriting by Étienne Du Tronchet. The French author prefers to temper the imagination and the revolutionary spirit of Doni.
Keywords : revolution, Marmi, Doni, Discours académiques, Du Tronchet.


 

Les sciences sont-elles des fables? L'argument panfictionnaliste de la Renaissance

DOI: 10.17457/RIL/11_2017.COR

Nicolas Correard (Université de Nantes)

Les sciences sont-elles des fables ? L'argument panfictionnaliste de la Renaissance

Constatant la fragilité épistémologique de nombreux savoirs de leur temps, certains humanistes ont été tentés de les réduire au statut de fabrications imaginaires ne garantissant aucune certitude (condition de la « science » au sens aristotélicien du terme). Leur scepticisme est volontiers un panfictionnalisme. Or, par des voies tout à fait différentes, et même inverses de celles, plus courantes, de l'allégorie, cet argument a pu jouer un rôle crucial dans la revalorisation de la fiction poétique, à l'époque où celle-ci restait l’objet du discrédit platonicien. Non seulement certains auteurs ont ainsi pu délier leur écriture de toute revendication savante, affirmant une conception neuve de la chose littéraire au seuil de la modernité, mais ils poussent le retournement jusqu'à faire de la fiction un instrument critique efficace pour débusquer les fables au coeur de nombreuses « sciences » de l’époque.
Mots-clés : science, scepticisme, fiction, satire, épistémologie.

Aware of the shaky epistemological ground of various Renaissance disciplines, many humanists were prompted to reduce them to the status of imaginary figments, deprived of certitude (a condition of “science” in the Aristotelian sense of the term). Their skepticism may be understood as a form of panfictionnalism. In sharp contrast with the traditional justifications of fiction by way of allegory, this argument may have played a notable role in the reappraisal of poetical fiction, at a time when it was still discredited by the Platonician opprobrium. Some authors successfully dismissed the idea that they should load their writings with scholarly claims, giving birth to a new conception of the res litteraria on the threshold of modernity. Others turned fiction into a sharp critical instrument for debunking fables at the heart of many “sciences” of the time.
Keywords : science, skepticism, fiction, satire, epistemology.


 

Entre science et fiction : le voyage cosmique comme exercice spirituel (Cyrano et Kircher)

DOI: 10.17457/RIL/11_2017.LIB

Florent Libral (Université de Toulouse II Jean Jaurès )

Entre science et fiction : le voyage cosmique comme exercice spirituel (Cyrano et Kircher)

Cette communication explore ce que la poétique de deux récits fondateurs de la science-fiction au XVIIe siècle doit à la tradition des exercices spirituels. L’Itinéraire extatique (Itinerarium extaticum, 1656) du jésuite Kircher et les États et Empires de la Lune du libertin Cyrano (1662) sont des ancêtres possibles de la science-fiction, narrant des périples spatiaux au moment où la cosmologie ancienne chancelle, mais surtout imaginant les espaces célestes de manière sensible, teintée de jeu et d’ironie. Plusieurs thèmes centraux de la future sciencefiction y sont présents : le voyage céleste, l’interrogation sur la nature du cosmos et la vie extraterrestre, la question de l’origine de la vie et de la finalité de l’existence humaine… Il semble donc intéressant de savoir comment ces auteurs, qui avaient quasiment tout à inventer (quoique Lucien ou Kepler les aient devancés) ont fait pour donner à leurs voyages astraux une allure plausible et une dimension intellectuelle conséquente ; en un mot, comment ils fondent la spéculation sur la fiction, et la fiction sur la science. Le problème dans cette configuration est que cette médiation philosophique, si elle sert l’imagination littéraire, risque de se faire aux dépens de la pensée proprement scientifique, qui prend alors son indépendance. La présence des exercices spirituels ne risque-t-elle pas de faire dériver la prétention scientifique de ces récits vers l’idéologie et la fantaisie ?
Mots-clés : Cyrano de Bergerac, Athanase Kircher, exercice spirituel, science, fiction.

This paper explores the poetics of two literary texts of the 17th century that are among those that have founded science fiction and what they owe to the tradition of spiritual exercises. The Ecstatic itinerary (Itinerarium extaticum, 1656) of the Jesuit Kircher and Les États et Empires de la Lune of the libertine Cyrano (1662) can be considered as possible ancestors of science fiction. They narrate spatial journeys at a time when ancient cosmology is losing ground and, more precisely, imagine the celestial spaces in a sensitive way, tinged with playfulness and irony. Several central themes of science fiction can be found in both texts: the celestial journey, the question of the nature of the cosmos and of extraterrestrial life, the questions of the origin of life and the purpose of human existence… It seems very interesting to know how these authors, who had almost all possible liberty of invention (although Lucien or Kepler have preceded them), gave their astral travels a plausible appearance and a consequent intellectual dimension. In short, how do these authors base speculation on fiction, and fiction on science? The problem in this configuration is that if on the one hand this philosophical mediation serves literary imagination, on the other it takes the risk of doing it at the expenses of properly scientific thought, which then becomes independent (from it). Does not the presence of spiritual exercises imply the risk of making these narratives drift towards ideology and fantasy?
Keywords : Cyrano de Bergerac, Athanase Kircher, spiritual exercice, science, fiction.


 

L'immaginario europeo colpito dal mutamento di paradigmi scientifici. La svolta linguistica del primo Novecento

DOI: 10.17457/RIL/11_2017.CAL

Mimma Bresciani Califano (Université d'Etat de Californie)

L'immaginario europeo colpito dal mutamento di paradigmi scientifici. La svolta linguistica del primo Novecento

Au début du XXe siècle une profonde crise de certitude se produit. De nouveaux paradigmes culturels et de nouveaux langages s’affirment avec l'apparition de contradictions, de paradoxes et d’anomalies paradigmatiques. Nous sommes confrontés à la logique de la contradiction qui rend irréalisable la reductio ad unum et qui complique la lisibilité du monde. Il s’affirme alors une approche méthodique renouvelée de la science et un nouveau principe structurant dans l'art et la littérature. De nouveaux langages naissent et des niveaux de réalité sont établis. Le Cercle de Vienne voit les scientifiques dans un débat épistémologique qui établit quatre règles de base dans le but de fournir une nouvelle base à la connaissance scientifique. On est donc confrontés au paradoxe de l'auto-justification pour l'auto-référencement des mêmes règles. La science et la philosophie parviennent de cette manière à une vision plurielle et relativiste de la vérité qui entraîne des hypothèses de vérité suffisamment justifiées mais pas forcément nécessaires. Dans l’art et la littérature nait un nouveau langage, sensible à la forma fluens de la vie qui s’accorde mal avec l'ancien ordre de la réalité.
Mots-clés : Robert Musil, changement de paradigme, Italo Calvino, Pablo Picasso, Primo Levi.

At the beginning of the twentieth century a deep crisis affects the notion of certitude. New cultural paradigms and new languages are based on the emergence of antinomies, paradigmatic anomalies and paradoxes. We are confronted with the logic of contradiction that makes the reductio to unum impracticable and the understanding of the world impossible. A renewed methodical approach to science is established as well as a new structuring principle in art and literature. New languages are born and different levels of reality are established. The Vienna Circle scientists propose an epistemological debate that sets four basic rules in an attempt to provide a new basis for scientific knowledge. We are thus faced with the paradox of self-justification of the rules, because of their self-referencing. Science and philosophy thus offer a pluralistic and relativistic view of truth that involves sufficiently justified but unnecessary hypotheses of truth. In literature and art, a new language is born, attentive to the forma fluens of life that is ill-suited to render the old order of reality.
Keywords : Robert Musil, change of paradigm, Italo Calvino, Pablo Picasso, Primo Levi.